lundi 4 août 2014

La voleuse de livres

Résumé : Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenu. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée. Est-ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ? Ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? À moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres... Cet ouvrage a reçu le prix Millepages Jeunesse


Mon petit avis : Un livre qui m’intriguait depuis un certain temps. J’aime beaucoup les livres qui retracent les événements de cette époque mais j’avais un peu peur de tomber dans quelque chose de déjà vu…

Et puis je me suis quand même plonger dedans (la tentation fut trop forte !!) et j’ai vraiment adoré ! Il y a beaucoup de points positifs dans ce chef d’œuvre : Tout d’abord j’ai trouvé ça intéressant que le personnage de cette magnifique histoire, Liesel, soit une enfant Allemande et non juive. Cela permet de voir les événements sous un autre regard. De plus les personnages sont géniaux et très complets :
Liesel, une fille à moitié garçon manqué qui malgré les événements tragiques garde un certain optimisme et une part de poésie. Hans, le père adoptif : un homme délicat et patient ; Rosa, la mère nourricière, qui ne s’exprime qu’en hurlant sur les autres, malgré un cœur immense qu’elle cache bien derrière toutes ces injures… Et tous les autres personnages sont aussi touchants les uns que les autres. J’ai beaucoup aimé les relations que Liesel entretient avec son père nourricier, Max, mais aussi Rudy. Ce livre est parsemé de moments doux et magiques en lien avec les livres (mais je ne vous en dis pas plus, je vous laisse le plaisir de découvrir ;)).

Une autre particularité de ce roman : le style. En effet la narratrice n’est autre que la mort. Vous vous dites sans doute : « génial, il doit être gai ce livre ! » Alors que non vous vous trompez ! La mort n’est pas comme on l’imagine. Pour ma part j’avais l’image d’une femme élégante, sensible et drôle, rien à voir avec la faucheuse donc ! De plus on oublie assez souvent que c’est la mort qui s’exprime donc rien de bien lourd ! J’ai aussi beaucoup aimé les petits encadrés qui rythment l’histoire en apportant un certain style à l’écriture et quelque chose de plus aérien.

En mettant en lumière les petites joies du quotidien, l'auteur réussi à rendre ce livre beau et léger malgré le sujet difficile. Ce roman est donc parfait selon moi, une histoire magique pleine de poésie, des personnages attachants et touchants : bref parfait pour un moment de pur bonheur !


Attention ce livre vous marquera quel que soit l’âge que vous avez, vous allez rire, pleurer, avoir peur mais surtout vous allez vous attacher aux personnages et à leurs histoires ! 

Note : 19.5/20 

"Les humains ont au moins l'intelligence de mourir" 


2 commentaires:

  1. Moi aussi j'avais beaucoup aimé!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire ;) c'est un livre tellement beau !!!

    RépondreSupprimer